Dakar-Echo

Des détenus à Thiès en grève contre la longue détention préventive

Des détenus à Thiès en grève contre la longue détention préventive

La grève de la faim entamée, lundi dernier, par plusieurs détenus de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès (Ouest, 70 km de Dakar) est motivée par des doléances liées à leur « longue détention préventive », a précisé l’Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire, Mouhamed Lamine Diop.

« Le mouvement concerne des détenus qui sont dans le secteur des prévenus, en attente de jugement. Hier, ils ont émis le souhait d’exprimer un certain nombre de doléances » relatives d’une part, à des « malentendus » sur le « fonctionnement de la prison » et d’autre part, sur leur « situation judiciaire, notamment à la longueur des détentions provisoires », a expliqué M. Diop sur à la Radio futurs médias (privée).

A ce point de revendication, ils ont décidé de « persister » dans leur mouvement d’humeur, a renseigné l’Inspecteur régional des prisons de Thiès et de Diourbel (centre).

De son côté, le ministre de la Justice, le professeur Ismaïla Madior Fall, a précisé que cette tension est née d’une « opération de fouille effectuée » qui a permis à l’administration pénitentiaire de « nettoyer » le lieu et d’enlever « tout ce qui était portables, stupéfiants, … ».

« Alors il y a eu certains détenus qui ont voulu observer une sorte de grève de zèle. Mais tout est rentré dans l’ordre », a indiqué le Garde des Sceaux, soulignant que la prison de Thiès est l’une des maisons d’arrêt où il y a le « moins de détenus » et qui « respecte les standards » en matière de prison.

L’Inspecteur Diop a fait remarquer que « sur les 654 détenus provisoires, il n’y a que 45 » pour qui la détention provisoire a dépassé « plus de 3 ans » dans la prison de Thiès.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire