Dakar-Echo

Départ de la 4e édition Dakar-Cayenne- 4700 km, à la rame sans escale, ni assistance

La course Dakar-Guyanne à la rame prévue le 18 octobre s’élancera de Dakar. Parmi les partants, Olivier Montiel, un ardéchois qui se lance dans une sacrée aventure.

Il quitte son village de Saint-Georges les Bains, au Sud de Valence, pour Paris, ce dimanche. Ensuite, mardi, il va s’envoler pour Dakar au Sénégal où il retrouvera son embarcation, avec laquelle Olivier Montiel va traverser l’Atlantique à la rame.

Il participe à la quatrième édition du Rames Guyane, cette course en solitaire, à la rame, sans escale ni assistance, avec 17 autres concurrents. Cet habitant de l’Ardèche quittera le Sénégal, direction Cayenne en Guyane le 18 octobre.

Une cinquantaine de jours à ramer et tanguer au milieu de l’Atlantique… c’est surprenant pour quelqu’un qui ne vit pas sur le littoral.

Olivier Montiel a 39 ans, il est informaticien, et il se prépare à cette traversée depuis deux ans. Pas facile sans la mer à côté.

Il multiplie les séances de courses à pied, les sorties VTT, la natation, et bien sûr les longues heures sur son rameur, chez lui ou à la salle de sport.

Il a aussi beaucoup échangé avec des skippers, des navigateurs plein d’expériences. Avec un autre Ardéchois, qui a participé au Rames Guyane en 2012, Marc Chaillan, ils ont envisagé les pires scénarios et tenté de trouver les réponses, ou en tout cas, la conduite à tenir dans de telles situations. Olivier Montiel a aussi fait des stages de survies sur son bateau, en méditerranée.

Et mieux vaut effectivement une bonne préparation avant de parcourir 4.700 km, seul, pendant une cinquantaine de jours. Ca représente tout de même environ un million de coups de rame.

Bonne chance aux aventuriers de la Méditerranée

[youtube]http://youtu.be/5hfMMqCQEoE[/youtube]

Articles similaires

Laisser un commentaire