Dakar-Echo

Démarrage du carême ce 18 février: 40 jours de pénitence, de prière, de méditation pour les catholiques

DakarDans deux jours, les catholiques du monde entier seront en Carême, un temps de pénitence, de prière, de méditation privilégiée de la Parole de Dieu, de pardon et de partage. En effet, du mercredi 18 février, mercredi des Cendres, au dimanche 5 avril 2015, dimanche de Pâques, les fidèles catholiques vont observer ces 40 jours de «jeûne» et de «dévotion» intense.

Du mercredi 18 février, mercredi des Cendres, au dimanche 5 avril 2015, dimanche de Pâques, les catholiques du monde entier seront en Carême, «un temps de pénitence, de prière, de méditation privilégiée de la parole de Dieu, de pardon et de partage», informe un communique de l’Office diocésain de l’information et de la communication (Oficom) de l’Archidiocèse de Dakar.

Dans son exhortation pour l’occasion, le Pape François invite les fidèles au combat contre l’indifférence. Selon la source, le message du Pape François pour le Carême 2015 est intitulé «Tenez ferme (cf. JC 5, 8)» et porte sur le thème de la mondialisation de l’indifférence. Le Saint-Père y exprime son espoir « que les lieux où se manifeste l’Église, en particulier nos paroisses et nos communautés, deviennent des îles de miséricorde au milieu de la mer de l’indifférence!»

Au même moment, les Evêques de la Conférence épiscopale rappellent les valeurs et les exigences de la Famille chrétienne.

D’ailleurs, l’exhortation des Evêques de la Conférence épiscopale interterritoriale (Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée-Bissau) pour le Carême 2015 reste dans le sillage du Synode extraordinaire sur la Famille, qui s’est tenu à Rome du 05 au 19 octobre 2014, avec comme thème: «La Famille chrétienne, ses Valeurs, ses Exigences.»

Les Evêques y rappellent les valeurs de la famille traditionnelle et chrétienne, les richesses et les exigences du mariage chrétien. Ils y relèvent aussi quelques menaces à cette vision de la famille et du mariage chrétien véhiculées par certaines idéologies post modernes, souligne le document.

Auparavant, comme chaque année, le début du Carême sera marqué par la traditionnelle cérémonie de bénédiction et d’imposition des cendres dans toutes les paroisses de l’Archidiocèse de Dakar, le matin ou le soir, à des heures indiquées au niveau local.

Ce rite particulier est un signe marquant le début d’un chemin de conversion qui conduit les fidèles jusqu’aux fêtes pascales. Le Mercredi des cendres ouvre le temps du Carême par une journée de pénitence et de jeûne à laquelle participe toute l’Eglise.

Ibrahima DIALLO

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire