Dakar-Echo

Défilé de mode «Sargal Sénégal» à Pikine : Le styliste Siaka Dramé montre son savoir-faire

Défilé de mode «Sargal Sénégal» à Pikine : Le styliste Siaka Dramé montre son savoir-faire

Les projecteurs étaient résolument tournés vers les mannequins venus défiler, dimanche dernier, à l’occasion de la première édition « Sargal Sénégal » à Diamaguène (Pikine), sur initiative de Siaka Dramé.

Ce couturier a lancé cette soirée pour montrer toute l’étendue de son talent dans un style qui combine habits traditionnels et occidentaux.

Dix acteurs de la mode ont été choisis comme parrain à l’occasion la première édition « Sargal Sénégal », organisée dimanche dernier, à Diamaguène (Pikine). Les codes d’habillement des coupes autant européennes que traditionnelles ont varié toute la soirée durant. Les spectateurs ont pu découvrir la mode à l’européenne mais également à la traditionnelle.

Tenues en wax, tissus de soirée, till et super cent se sont succédé sur le podium. Siaka Dramé, promoteur de la soirée « Sargal Sénégal », pratique le métier de la couture depuis 2011.

A travers l’organisation de ce défilé, il voulait, d’une part, montrer l’étendue de son talent et d’autre part rendre un vibrant hommage aux stylistes et couturiers qui ont marqué la mode et la création au Sénégal. Au fil de la soirée, les mannequins ont mis en valeur diverses tenues vestimentaires de ces créateurs. Regard fixe, démarche altière, ces égéries des podiums s’y sont données à cœur joie, au bonheur du public conquis.

Les applaudissement qui fusaient après chaque passage en étaient de véritables preuves. Au-delà des tendances, le défilé a révélé aussi des attitudes. Le public venu nombreux avait le souffle coupé devant ces proportions à la fois inédites et familières, cette audace jamais mal placée, cet exercice d’équilibre parfaitement maîtrisé, qui a cours dans les défilés de mode.

Une collection conçue avec grâce, intelligence et subtilité. Une vision séduisante et à la fois ouverte de l’habillement. Dans un style atypique qui combine charme et bien-être, les jeunes sénégalaises ont démontré que l’habillement est universel. D’où ces vêtements conçus pour mettre en valeur la démarche et l’allure. Ici, on joue avec les formes et les matières pour être coquettes.

« Nous nous inscrivons derrière nos prédécesseurs tout en réaffirmant notre détermination à marquer notre époque à travers le mode », souligne l’initiateur de la soirée, Siaka Dramé. Pour une première édition, les objectifs ont été atteints, souligne-t-il. Il donne rendez-vous l’année prochaine « pour de nouveaux défis à relever ».

Oumar BA

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire