Dakar-Echo

De nouvelles prisons et de nouvelles extensions de prisons prévues au Sénégal

De nouvelles prisons et de nouvelles extensions de prisons prévues au Sénégal

Le ministre sénégalais de la justice, Ismaïla Madior Fall, a annoncé, jeudi à Dakar, la construction d’une nouvelle prison de 1000 places à Sébikotane (Ouest) et de 4 chambres de 240 places à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel (Centre) en vue « d’ améliorer l’espace de vie carcérale dans une perspective d’humanisation de la détention ».

Selon le Garde des Sceaux, il est aussi envisagé la création d’un Camp pénal de 400 places à Tambacounda et d’une Maison d’arrêt et de correction de 200 places à Pikine, précisant que les Maisons d’arrêt de Kolda et de Bignona connaîtront respectivement des extensions de 120 et 300 places.

Le ministre Fall présidait un atelier sur la mise en œuvre des peines alternatives à l’incarcération et à l’aménagement des peines.

« La surpopulation des cellules entraîne une perte d’intimité et constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant. L’impact de la surpopulation carcérale sur l’insalubrité et la santé des détenus apparaît clairement dans nos rapports et cela sur presque toute l’étendue du territoire », a affirmé Josette Marceline Lopez Ndiaye, l’Observateur national des lieux de privation de liberté (ONLPL).

Interrogé sur la mort de l’étudiant Fallou Sène, le ministre de la Justice a promis que l’enquête « sera bouclée au plus tard à la fin de cette semaine. »

Fallou Sène a été tué par une balle lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre mardi dernier à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord).

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire