Dakar-Echo

De nombreux moutons décimés par une épidémie de toxine butolitique au Sénégal

De nombreux moutons décimés par une épidémie de toxine butolitique au Sénégal

Une épidémie de toxine butolitique sévit actuellement au Sénégal précisément chez les moutons. Des dizaines de moutons sont morts empoisonnés à la toxine butolitique dans différentes exploitations au Sénégal.

La cause de ces empoisonnements, des cadavres d’animaux  dans le fourrage.  Face à cette épidémie à quelques semaines de la Tabaski, les éleveurs sont inquiets et prennent les devants en vaccinant leurs exploitations.

La maladie touche habituellement les bovins, les chevaux, les moutons et les oiseaux. Elle se voit rarement chez les chiens, les chats et les porcs.  

Dans les premiers stades de la maladie, les animaux présentent agitation, tremblements et incoordination. Dans de rares cas légers, les animaux se rétablissent avec le temps, mais la plupart deviennent faibles, paralysés et finissent par mourir. Parfois, en très peu de temps, un grand nombre d’animaux peuvent être retrouvés morts ou en position couchée.

Les médecins vétérinaires conseillent aux éleveurs de vacciner leur bétail mais excluent une épidémie de toxine butolitique de grande ampleur. « L’épidémie est localisée et bien maitrisée et ne présente aucun risque pour l’homme, selon le Dr Diallo ». 

Selon cet éleveur, plusieurs moutons sont morts empoisonnés dans une exploitation dans le Nord du Sénégal, mais les autres bêtes sont traitées et bien suivies, il écarte tout de même l’hypothèse d’une maladie épidémiologique, mais plutôt d’un empoisonnement.

Le botulisme n’a jusqu’à présent été que très rarement diagnostiqué chez des moutons au Sénégal, souligne le Dr Diallo, généralement, l’empoisonnement a pour origine un cadavre dans le fourrage et de préciser que la maladie n’est pas transmissible  directement de l’animal à l’homme sauf s’ils ingèrent la toxine ou si la bactérie prolifère dans leur intestin ou des blessures et que la toxine s’y trouve libérée.  

L’éleveur possède environ 150 moutons qu’il va faire désormais faire vacciner contre le botulisme 

La cause
La cause est une toxine produite par les spores de la bactérie Clostridium botulinum. Ces spores peuvent rester longtemps inactives dans l’environnement. Dans les milieux chauds, humides et pauvres en oxygène créés par la décomposition des plantes et des cadavres, les spores germent, croissent et produisent la toxine qui s’attaque au système nerveux.

Les animaux contractent la maladie quand ils consomment de l’ensilage mal entreposé ou gâté, des plantes en décomposition, du fumier de volaille ou de l’eau et des aliments contaminés par des cadavres d’oiseaux ou de rongeurs. Le botulisme peut faire un grand nombre de victimes notamment chez les oiseaux aquatiques   

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire