Dakar-Echo

Côte d’Ivoire : le chef de guerre Salif Traoré arrêté

Salif Traoré, un chef de guerre ivoirien, a été interpellé par les autorités à son domicile. Son garde du corps a été tué lors des heurts qui ont éclaté durant son arrestation.

De son vrai nom Salif Traoré, le « commandant Tracteur »a été arrêté par des militaires, dans la nuit de jeudi à vendredi, à son domicile dans le quartier d’Attoban, à Abidjan. Lors de son interpellation, le garde du corps de ce chef de guerre a été tué.

Salif Traoré

Salif Traoré, un chef de guerre ivoirien

L’opération n’a pas été facile, car les hommes de Salif Traoré, qui voulaient empêcher l’arrestation s’étaient regroupés devant chez lui. Ils étaient parvenus à bloquer l’accès à son domicile, notamment en disposant des armes lourdes sur les voies d’accès. Finalement, le forces de sécurité ivoiriennes sont parvenues à lui mettre la main dessus, non sans dégâts. En effet, au cours de échauffourées, le garde du corps de « commandant Tracteurs » a perdu la vie.

En outre, une vingtaine de personnes qui vivaient avec Salif traoré, chez lui, auraient aussi été cueilli avec leur mentor. L’intervention aurait été pilotée par le commandant Jah Gao, Gaoussou Kone, et plusieurs tirs de sommation que le calme est revenu vendredi en fin de matinée. Le « commandant Tracteur » était officiellement chargé de la question des ex-combattants par le ministère de la Défense.

Salif traoré fait cependant partie de ces chefs charismatiques, qui ne sont autres que d’anciens « commandants de zones » de la rébellion des Forces nouvelles, qui exercent toujours un pouvoir considéré comme « criminel » par l’ONU.

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

Laisser un commentaire