Dakar-Echo

Côte d’Ivoire : 25 enlèvements d’enfants retrouvés tués ou mutilés

arton45630-8983aDepuis plusieurs semaines, des affaires d’enlèvements d’enfants se multiplient et créent la psychose en Côte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien a annoncé un dernier bilan de 25 cas d’enlèvements d’enfants confirmés.

Le ministre ivoirien de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, a fait état, ce mercredi 28 janvier 2015, d’un dernier bilan officiel de « 25 cas avérés » d’enlèvements d’enfants, parmi lesquelles « cinq cas de découvertes d’enfants mutilés et 20 cas de cadavres », rapporte APA. Ces affaires se multiplient en Côte d’Ivoire depuis plusieurs semaines. Les autorités se mobilisent.

« 1 000 policiers mobilisés »

« Nous avons déployé 1500 hommes dont 1000 policiers, 300 gendarmes et 200 militaires dotés de moyens conséquents pour renforcer les patrouilles dans certaines zones criminogènes, les plans d’eau, les abords des écoles, autour des cybercafés », a indiqué le ministre.

Le ministre a annoncé de plus « la mise en place d’une équipe de coordination renforcée par des experts de l’ONUCI dont le plan d’action sera détaillé, plus tard, dans un communiqué ». Appelant à une « vigilance accrue » de la population, le ministre de l’Intérieur a mis en place des numéros verts pour prévenir les autorités le plus rapidement possible en cas d’enlèvements.

« Nous n’écartons aucune piste », a-t-il déclaré. La population cible les « brouteurs », des cybercriminels qui voudraient se porter chance pour gagner plus d’argent. La plupart de ces enfants sont enlevés pour les besoins de crimes rituels, selon des témoignages de survivants. Lors des années d’élection comme celle-ci, la peur des enlèvements d’enfants à des fins de sacrifices humains terrorisent les populations.

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

Laisser un commentaire