Dakar-Echo

Comment Chelsea compte gérer le match retour face au PSG

Après avoir décroché un nul heureux (1-1) au Parc des Princes mardi soir, Chelsea recevra le PSG en position de force le 11 mars à Stamford Bridge. Mais comment les Blues comptent-ils gérer ce petit avantage face à une équipe de Paris qui n’aura plus rien à perdre ?

Capture-decran-2015-02-18-a-20

Pour le PSG, c’est vite vu. Tenus en échec (1-1) au Parc des Princes malgré une large domination, mardi soir en 8es de finale aller de la Ligue des champions, les hommes de Laurent Blanc devront adopter la même stratégie lors de la manche retour à Stamford Bridge le 11 mars. « Mais il faudra se procurer encore plus d’occasions. Et avoir un peu de chance », résumait Zlatan Ibrahimovic après la rencontre. Le cas de Chelsea est plus complexe. Ce score lui donne « un avantage minimal », dixit l’entraîneur, José Mourinho. Ce qui pose la question suivante : les Blues devront-ils continuer de fermer la baraque en mettant le pied sur le ballon, comme à Paris, et miser sur leur réalisme ? Ou leur faudra-t-il au contraire se montrer plus entreprenants offensivement, quitte à se découvrir ?

Kurt Zouma : « On devra montrer qu’on sait jouer au foot »

C’est tout le dilemme qui les attend et quelques indices permettent déjà de se faire une idée. « Au retour, comme Chelsea est très fort en contre, il faudra d’abord être très solide, comme à l’aller. On est capables de marquer partout en Europe », a prévenu Laurent Blanc, soulignant que l’adversaire n’a aucune raison de partir à l’abordage. Mais les joueurs du club londonien, eux, ne partagent pas forcément cet avis. « Stamford Bridge, c’est compliqué pour les adversaires… mais c’est aussi compliqué pour nous, car il y a un adversaire en face, a nuancé Didier Drogba. On a été solidaires à l’aller, c’est important. Mais je pense qu’au match retour, on donnera un peu plus quand même. On devra absolument se créer les opportunités pour remporter ce match. »

Car, s’ils ont été réalistes, les hommes de Mourinho ne se sont créés que deux occasions, pour un seul tir cadré. Un total qui risque de ne pas suffire à Londres, surtout si la chance venait à tourner… « Mais ce n’était pas de la chance, a répondu Kurt Zouma. On a surtout bien défendu, en restant concentrés du début à la fin, et on a eu un très bon gardien. Offensivement, ça a été plus compliqué, c’est vrai. Mais on sait qu’au retour, on aura plus de chances de marquer. Parce que, chez nous, il faudra qu’on prenne plus de risques, qu’on aille un peu plus de l’avant. On devra montrer qu’on sait jouer au foot, en plus d’être solides. » Vraiment, le PSG aurait tort de changer de stratégie.

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

Laisser un commentaire