Dakar-Echo

Cet avion restauré par les Ailes limousines va voler sur les traces de Saint-Exupéry de Toulouse à Dakar

Cet avion restauré par les Ailes limousines va voler sur les traces de Saint-Exupéry de Toulouse à Dakar

Une association de passionnés organise un raid aérien pour commémorer le centenaire de la création de l’Aéropostale. Un seul avion de collection, sur soixante participants, sera de l’aventure : le Broussard des Ailes limousines.

Jean-Charles Saquet est pilote professionnel. Expérimenté, il vole pour la société Imao, basée à Limoges. Mais là, il va accomplir un rêve. « Participer au Raid Latécoère, sur les traces de Saint-Exupéry, est une vraie chance. Je suis devenu pilote parce que j’ai lu tous ses livres. »

Il sera aux commandes du Broussard restauré par les Ailes limousines pour un périple de près de 10.000 km, entre Toulouse et Dakar et retour (voir ci-contre). Ce raid aérien, organisé pour commémorer le centenaire de la création de l’Aéropostale, rassemblera une soixantaine d’avions. « Le Broussard sera le seul avion de collection à participer à l’ensemble du raid », explique Pascal Dugeay, dirigeant de France Aéro, qui fera lui aussi partie de l’équipage (*).

En traversant l’Espagne, le Maroc, le Sahara occidental, la Mauritanie et le Sénégal, les participants au raid vont revivre ce qu’ont vécu les pionniers de l’Aéropostale en tentant de transporter le courrier toujours plus loin. Ils se poseront sur les mêmes pistes, ils subiront les mêmes contraintes. « Par exemple, nous nous poserons à Cap Juby (aujourd’hui Tarfaya), la station que Saint-Ex a dirigée durant deux ans. »

Mais le Raid Latécoère n’est pas qu’un rassemblement de passionnés. Il a aussi une justification humanitaire. Tous les avions emporteront du matériel scolaire qui sera distribué aux écoles des villes-étapes. « Nous devrions aussi réaliser des baptêmes de l’air pour les enfants à chaque escale », assure Pascal Dugeay.

Quant au Broussard, du fait de sa capacité d’emport plus importante qu’un avion de tourisme, il aura une autre mission. « Il emportera un sac de courrier, dévoile Joël Gros, le président des Ailes limousines, avec des centaines de lettres écrites par des écoliers français à destination de leurs camarades marocains et sénégalais. »

Ce sac emportera aussi une lettre un peu particulière. « Il y aura une lettre d’Emmanuel Macron destinée au président Sénégalais. Elle sera remise à notre atterrissage à Dakar. »

Avec Le Populaire

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire