Dakar-Echo

Candidat déclaré à la présidentielle de …2017, Moustapha Mbacké entre en campagne

moustafa_mbacke_nasrouLe leader de la Nouvelle alternative pour la solidarité, le rassemblement et l’unité (Nasru), Moustapha Mbacké a lancé… officiellement la course à la prochaine présidentielle de 2017.

Le fils du marabout Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma a officialisé sa candidature, lors d’un rassemblement tenu hier, dimanche 25 janvier sur terrain de terrain de Diamalaye où l’actuel chef de l’Etat avait clôturé la campagne du premier tour de la présidentielle de 2012. 

Devant une petite foule de militants acquis à sa cause, l’ancien architecte, reconverti dans le monde des affaires, a motivé sa candidature par un souci de mettre fin à la situation difficile que traversent les Sénégalais, du fait de la mauvaise politique de l’actuel régime au pouvoir.

Lors de ce rassemblement auquel a également pris part le député libéral, Aïda Mbodj qui a précisé venir au nom de son mouvement politique, Moustapha Mbacké n’a pas ainsi manqué de lancer des flèches à l’encontre de président de la République. Il a notamment dénoncé le coût exorbitant de certaines infrastructures comme l’autoroute «Ilaa Touba».

«Avec les 410 milliards, je peux construire une autoroute gratuite et un chemin de fer Thiès-Touba», a-t-il indiqué non sans fustiger la présence de Macky Sall à la marche de Paris.

Faisant l’économie de sa feuille de route, le leader de la Nasru a indiqué que celle-ci s’appuiera sur la santé, la défense et l’énergie. «Ici et maintenant, nous déclarons notre candidature à la prochaine présidentielle et nous invitons tous les Sénégalais à soutenir la candidature de Moustapha Mbacké Gaïndé Fatma, leader de la Nasru», a lancé Moustapha Mbacké.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire