Dakar-Echo

CAN2015: Le Burkina a du mal à y arriver 0-0 contre la Guinée Equatoriale

burkina_kaboreLe Burkina Faso n’y arrive pasDans un match où les imprécisions ont été nombreuses, la Guinée Equatoriale et le Burkina Faso n’ont pas réussi à se départager (0-0). Les Burkinabais, dominateurs dans le jeu et au niveau des occasions, peuvent avoir des regrets.

Le Burkina sous pression

Après leur défaite initiale face au Congo (0-2), les Burkinabais avaient l’occasion de réagir face à la Guinée Equatoriale, pays d’hôte motivé, mais beaucoup moins bien classé qu’eux (67e) au classement FIFA (118e) . Les finalistes de la CAN 2013 faisaient beaucoup d’efforts dès l’entame pour tenter de prendre les devants.

Mais à trop vouloir faire la différence, le Burkina Faso délaissait quelque peu la construction, avec un emploi du jeu long systématique. A cela il fallait ajouter de nombreux signes d’énervements, semblant transcrire la pression des « Etalons ».

Les frères Traoré intenables mais imprécis

La première opportunité burkinabaise arrivait finalement sur coup-franc. Le milieu de terrain lorientais Alain Traoré envoyait sa frappe brossée du gauche sur le poteau gauche d’Ovono (19e). La partie était proche de basculer quand Mbele Mangue fauchait violemment l’ancien Rennais Pitroipa, en tant que dernier défenseur, alors qu’il partait seul au but.

Heureuse de rester à 11, la Guinée Equatoriale plaçait une timide première pique par Edu en contre (33e), mais restait largement dominée par les partenaires de Kaboré. Ovono se montrait à nouveau décisif avant la pause, d’abord en repoussant une volée du gauche d’Alain Traoré sur son poteau (39e), puis en s’imposant devant son frère Benjamin Traoré dans la continuité de l’action.

La Guinée Equatoriale s’en réjouit

Après la pause, la Guinée Equatoriale, toujours dominée, se montrait plus dangereuse dans ses contres, mais Kike Boula (46e) et Ellong (56e) manquaient le cadre. De leur côté, les hommes du Belge Paul Put continuaient de se précipiter. Aux maladresses de Pitroipa répondaient celles d’Alain Traoré.

Malgré des espaces importants en fin de rencontre, aucune des deux équipes ne parvenait à prendre l’avantage (0-0). Un bon point pour la Guinée Equatoriale, après celui obtenu lors du premier match face au Congo (1-1). Le Burkina Faso de son côté reste dernier du groupe A avant Gabon-Congo (20h00).

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire