Dakar-Echo

Burkina Faso : A la demande de trois Présidents de la CEDEAO, une transition civile attendue

Les Présidents de la République du Ghana, John Dramani Mahama ; du Nigeria, Goodluck Jonathan et du Sénégal, Macky Sall sont arrivés dans la matinée de ce mercredi 5 novembre dans la capitale burkinabè pour trouver une issue de sortie à la crise que traverse le Burkina depuis quelques jours.

Sans titre 

John Dramani Mahama,président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et ses homologuesGoodluck Jonathan et Macky Sall ont tenu une réunion de haut niveau de la CEDEAO sur le Burkina Faso ce mercredi .Ils ont échangé avec les différents acteurs de la vie politique au Burkina. Objectif : faciliter la transition vers un pouvoir civil.

Les trois chefs d’Etat ont été accueillis par le Chef de l’Etat, lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, la hiérarchie militaire, le chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, les responsables des institutions africaines et internationales, des chefs religieux ainsi que les chefs des missions diplomatiques accréditées auprès du Burkina

Après avoir reçu séparément les représentants de l’opposition, de la société civile, et les chefs traditionnels et religieux, ils ont demandé à chaque groupe de proposer chacun, d’ici la fin de la journée, trois noms de civils susceptibles de prendre la tête de la transition. L’armée, l’ex-majorité et le Conseil constitutionnel devront faire de même. Le candidat le plus consensuel devant être désigné. Les trois présidents ont annoncé qu’ils ne quitteraient pas Ouagadougou avant d’avoir reçu les propositions de chaque entité

La rencontre des Chefs d’Etat vise à préparer le sommet des Chefs de l’Etat de la CEDEAO prévu pour se tenir ce jeudi 6 novembre à Accra, au Ghana. Ce sommet qui était initialement prévu pour plancher sur la fièvre Ebola va également inscrire, au rang des priorités, la situation au Burkina.

Articles similaires

Laisser un commentaire