Dakar-Echo

Bond de 51% des ventes de Lamborghini en 2018, portées par le SUV

Bond de 51% des ventes de Lamborghini en 2018, portées par le SUV

Le constructeur italien de voitures de sport Lamborghini a annoncé jeudi avoir vu ses ventes bondir de 51% sur un an, portées par le lancement de son 4X4 urbain de luxe.

Lamborghini, qui appartient au géant allemand Volkswagen, bat ainsi un nouveau record de ventes, avec 5.750 voitures écoulées.

Son patron, Stefano Domenicali, a fait état d’ »un résultat exceptionnel »: le « grand saut (réalisé en termes de ventes) montre la valeur de notre produit et de notre stratégie commerciale », a-t-il jugé dans un communiqué.

Les ventes du constructeur sont en hausse pour la huitième année consécutive: depuis 2010 (1.302 véhicules), elles ont été multipliés par plus de quatre.

Sur les 5.750 véhicules écoulés l’an passé, 1.761 étaient son « super SUV », un segment très porteur actuellement pour les constructeurs. Lamborghini a commencé à commercialiser cet été ce 4×4 urbain baptisé Urus, vendu 171.500 euros hors taxes en Europe.

Les prix des sportives de Lamborghini débutent de leur côté à 180.000 euros pour l’Huracan et 338.000 pour l’Aventador, mais certaines séries limitées peuvent coûter au-delà du million d’euros.

L’Europe-Moyen-Orient-Afrique représente le principal marché du constructeur (2.497 véhicules, +69%), suivie de l’Amérique (1.952, +46%) et de l’Asie Pacifique (1.301, +30%).

Pays par pays, les Etats-Unis, avec 1.595 bolides, sont le premier pays du groupe, suivi du Royaume-Uni (636) et du Japon (559).

Fin 2017, lors de la présentation de l’Urus, M. Domenicali avait indiqué qu’en 2019 le groupe espérait doubler ses ventes par rapport à 2017, soit atteindre les 7.000 véhicules vendus.

Jeudi, Lamborghini a indiqué « confirmer les perspectives positives pour l’exercice 2019 ».

« Malgré l’incertitude politique persistante au niveau européen et international, les indicateurs économiques clés restent dans leur globalité positifs, même si moins prévisibles », a noté le groupe.

Sans cette fois donner de chiffres, il dit prévoir « sur le moyen terme une nouvelle croissance tant concernant les ventes que le chiffre d’affaires ».

Articles similaires

Laisser un commentaire