Dakar-Echo

Baldé apparait après la visite de Macky et l’égratigne au passage

baldéAbsent lors de la visite du président de la République à Ziguinchor, Abdoulaye Balde maire de ladite ville n’a pas tardé à apporter la réplique politique au chef de l’Etat.

Pour le président de l’Union des centristes du Sénégal (UCS) du Sénégal qui explique son absence par un rendez-vous médical à l’Etranger, “la visite de Macky Sall dans la région de Ziguinchor est une bonne chose dans l’annonce et l’affichage.

Mais, dans le déroulement, la Casamance et la région de Ziguinchor ne s’arrêtent pas seulement à Ziguinchor. Quand on vient faire une visite économique, on ne se terre pas dans les quatre murs de la gouvernance de Ziguinchor, mais on va surtout à Oussouye, dans les Kalounayes, dans le Fogny, pour s’enquérir des véritables problèmes des populations pour essayer de trouver des solutions.”

Poursuivant son propos, Abdoulaye Baldé ne s’est pas empêché d’égratigner le président de la République Macky : “C’est vrai qu’il y a continuité de l’Etat, mais aujourd’hui, tout ce que Macky Sall est venu faire, c’est d’inaugurer des projets initiés par Abdoulaye Wade : que ce soit le stade Aline Sitoé Diatta qui a été construit par Abdou Diouf et réhabilité par Abdoulaye Wade ; que ce soit l’hôpital de la Paix qui est un projet d’Abdou Diouf continué par Abdoulaye Wade…, que ce soit les deux bateaux Aguène et Diambogne qui ont été commandés depuis 2011 en Corée du Sud par le ministre Khoureychi Thiam et dont l’accord de financement a été signé par le ministre d’Etat Karim Wade.

D’ailleurs dans le package il y avait le complexe frigorifique qui a été aussi inauguré, la centrale électrique de Boutoute dont le projet a déjà été ficelé depuis trop longtemps par Karim Wade et Samuel Sarr ; tous ces projets sont des projets de l’ancien régime”.

“Je ne vois pas quel est le projet que Macky Sall a initié et amené jusqu’à son terme pour le bénéfice de la Casamance. Je considère qu’il lui faut beaucoup plus d’ambition parce que tout ce qui a été inauguré, ce ne sont pas ses projets”, accuse le maire de Ziguinchor.

Très en verve, il poursuit : “Comme je le dis tous les jours, on ne peut pas aller baptiser l’enfant d’autrui et lui donner son nom et son prénom… Que le président Sall sache qu’il a baptisé les enfants d’autrui, ce ne sont pas ses enfants.

Il faut aussi que les Casamançais s’en rendent compte.” Quid des autres décisions prises par le chef de l’Etat ? Réponse de Abdoulaye Baldé : “La baisse des prix des bateaux est dérisoire, l’exonération fiscale sur les entreprises touristiques non sans faire des propositions micro et macro-économiques n’a pas de sens.

D’ailleurs, c’est impossible puisque les entreprises n’existent plus. Il faut une vraie politique touristique dans notre zone avec la réduction des taxes et la rénovation des entreprises. Mais venir faire de petites choses en pensant qu’on a réalisé l’impossible, c’est pas important.”

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire