Dakar-Echo

Bagarre entre des touristes belges et des Sénégalais à Rome

Bagarre entre des touristes belges et des Sénégalais à Rome

Cinq touristes belges en voyage à Rome ont passé plusieurs heures au poste de police après une bagarre avec des escrocs qui leur ont dérobé de l’argent. « Nous étions confrontés à un choix: prendre des coups, ou en donner », a confié l’un des touristes pris dans cette affaire.

L’incident s’est produit vendredi soir dans un bar du quartier de Trastevere. Alors que les cinq amis buvaient un verre, l’un d’entre eux s’est fait voler son téléphone dans la poche de sa chemise par un premier individu d’origine sénégalaise.

Quelques secondes plus tard, un deuxième homme a fait son apparition. « Il a prétendu qu’il aiderait mon ami à récupérer son téléphone portable pour 200 euros », a expliqué Yannick S. à Het Laatste Nieuws. « Nous avons accepté, payé et il a effectivement récupéré le téléphone ».

Au moment de changer d’établissement, les cinq Belges, qui faisaient la tournée des bars, ont à nouveau croisé les deux suspects qui se baladaient en rue. « Nous leur avons parlé parce que vous voulions récupérer notre argent. Mais soudainement, d’autres hommes sont arrivés. Nous nous sommes fait piéger et la situation a dérapé. Nous avons été confrontés à un choix: prendre des coups, ou en donner ».

Une bagarre a éclaté, et l’un des suspects, un Sénégalais de 32 ans, a reçu un coup de poing au visage. Les carabinieri [des gendarmes italiens, ndlr] sont alors intervenus afin de séparer les hommes.

Le suspect blessé au cours de la bagarre a été emmené à l’hôpital et souffre d’une fracture du nez. Lui et son complice, qui est toujours en fuite, sont accusés d’extorsion.

« Ça a gâché toute notre soirée »
Quant à Yannick et ses amis, ils se sont rendus volontairement à la police pour témoigner. « Nous sommes restés là plus longtemps que les hommes qui nous ont volés », a-t-il déclaré. « De 23h à 16h, nous avons été interrogés un par un et nous avons dû remplir toutes sortes de documents. Ça a gâché toute notre soirée ».

Les cinq touristes n’ont pas pu récupérer les 200 euros qu’ils avaient payé pour le téléphone portable. « Dommage, mais nous sommes contents d’avoir pu reprendre le téléphone. Il contient des documents personnels et des photos de ses enfants. C’est quelque chose qu’on ne souhaite pas perdre ».

Articles similaires

Laisser un commentaire