Dakar-Echo

Attaque contre Charlie Hebdo: 12 morts et quatre dans un état grave

charlie_hebdoDes échanges de tirs à l’arme automatique ont eu lieu au siège de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, ce mercredi.

Deux hommes cagoulés à bord d’une voiture noire de marque Citroën et lourdement armés de kalachnikov et d’un lance-roquette sont entrés dans le siège du journal, où de nombreux coups de feu ont été entendu. A treize heures, le parquet de Paris fait état de 12 morts.

[youtube]http://youtu.be/0RZUTfpaIlg[/youtube]

Les agresseurs ont crié « nous avons vengé le prophète! », selon la vidéo que DakarEcho a pu visionner.

Le dessinateur CABU et TIGNOUS sont morts dans la fusillade

Les agresseurs ont ensuite pris la fuite en blessant par balles un policier, avant de braquer un automobiliste. Une autre personne aurait été gravement percuté par la voiture volée durant la fuite, à porte de Pantin.

FRANÇOIS HOLLANDE SUR PLACE
François Hollande est arrivé sur place ce mercredi midi et une réunion ministérielle est prévue à 14 heures à l’Élysée. L’Île-de-France a été placé au niveau « alerte attentat » dans le plan Vigipirate, le plus élevé possible, a annoncé Matignon.

Le président a dénoncé « un acte d’une exceptionnelle barbarie contre un journal, contre la liberté de la presse », avant de qualifier la fusillade d’ « attentat terroriste ». « Nous devons réagir avec fermeté, mais avec le souci de l’unité nationale.

Nous sommes dans un moment difficile, plusieurs attentats avaient été évités, nous savions que nous étions menacés car nous sommes un pays de liberté. Nous punirons les agresseurs », a poursuivi François Hollande.

Le premier ministre britannique David Cameron a exprimé sa solidarité sur Twitter : « Les meurtres commis à Paris sont révoltants. Nous nous tenons aux côtés du peuple français dans le combat contre le terrorisme et pour la défense de la liberté de la presse ».

Le journal, connu pour ses caricatures virulentes, avait déjà été la cible d’un incendie criminel en novembre 2011. Un cocktail Molotov avait été lancé contre les locaux, à la suite de l’annonce d’un numéro spécial baptisé « Charia Hebdo ».

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire