Dakar-Echo

Après le drame de Demba Diop, les Sénégalais réclament des sanctions et l’arrêt du masla*

Après le drame de Demba Diop, les Sénégalais réclament des sanctions et l’arrêt du masla*

Après le drame durant la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise entre l’US Ouakam et le Stade de Mbour, des échauffourées ont éclaté dans la tribune découverte du stade Demba Diop entre des fans des deux équipes.

Un premier bilan provisoire fait état de huit personnes décédées et plus de 88 blessés évacués dans les différents hôpitaux de Dakar.

Ce n’est pas la première fois que le Sénégal est confronté à ce type de drame. Il y a quelques années le naufrage du bateau le Joola qui a sombré le 26 septembre 2002 en provoquant la mort de plus de 2 000 personnes1 alors qu’il était conçu pour en transporter 550, constituait la plus grande tragédie de l’histoire du Sénégal et un des naufrages les plus tragiques du monde en temps de paix.

Ensuite il y a quelques semaines ce fut au tour du Daaka de Médina Gounass de déplorer la mort d’au moins 22 morts dans un incendie. Avant cela il y a eu le drame du chavirement d’un pirogue surchargé à Bettenty avec plus de 22 morts

Sur la route l’hécatombe macabre et funeste se poursuit avec des morts quasiment tous les jours, le plus souvent par un nom respect du code de la route et des consignes de sécurité. Plus de 500 morts dans les accident des la route ont été dénombrés en 2016

Sur les réseaux sociaux, les réactions n’ont pas tardé.

Certains pointent du doigts l’irresponsabilité de certains supporters,  la vétusté du stade Demba Diop (construit dans les années 1960) et la rapidité des forces de police à balancer trop rapidement des gaz lacrymogènes.

Mais le sentiment le mieux partagé sur les réseaux sociaux est le changement de comportement et des habitudes et l’introspection nécessaire au Sénégal pour éviter la multiplication des tels drames qui auraient pu être évités.

Papis Ndiaye depuis Zurich déclare « être choqué de ne plus être choqué » par ce ce qui se passe et que Demba Diop n’est qu’une répétition de déjà vu.

Rambo Azerty énumère une liste sommaire des drames au Sénégal depuis le début de l’année, dit il on en parle puis on oublie

Tidiane Dème demande aux autorités de prendre leurs de la part des autorités dans ce drame au lieu de se désister

Clédor Sall parle de l’indiscipline qui a encore tué au Sénégal

Pour Mafanta Diallo, responsabilités et sanctions ne font pas partie du vocabulaire des Sénégalais

Pour Cheikh Tidiane Ndiaye ce drame sera vite oublié et on va rapidement passer à autre chose tant que l’indiscipline règnera

Mame Fatou Ndoye dit s’attendre à des sanctions et que les niveaux de responsabilités soient situés suite au tweet du président Macky Sall

Modou Diop pense que le massla ça suffit maintenant au Sénégal, ce que confirme le tweet de

Pour Fantoush tout ceci est dû à notre incivisme et à notre indiscipline

PS: Le masla* est un concept typiquement Sénégalais qui consiste à arrondir les angles en contournant les problèmes au lieu de faire face 

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire