Dakar-Echo

An 3 de Macky: les populations du Baol tirent un bilan mitigé

macky_casamanceLes avis sont partagés sur le bilan des trois années de Macky Sall à la tête du pays. Si certains pensent que le régime de l’actuel président n’a pas encore fait des réalisations au niveau de Diourbel, d’autres estiment que des chantiers sont en vue surtout avec la réalisation de l’autoroute Ilaa Touba la formation.

Le bilan des 3 ans de Macky Sall au pouvoir divise les populations de Diourbel. Malick Ciré Sy, le coordonnateur de l’Observatoire régional de la rencontre africaine pour la défense des droits humains soutient que « le bilan de Macky Sall est négatif pour la bonne et simple raison que là où les Sénégalais l’attendaient, jusqu’à présent, il n’a rien fait de concret. Il ne doit pas oublier que les Sénégalais l’avaient élu sur la demande sociale. Cette demande sociale n’est pas réglée. Il y a aussi la crise de l’éducation qui perdure. Un pays qui n’éduque pas ses enfants, c’est un pays qui ne sera pas émergent ».

Qui plus est, dira-t-il, « L’émergence, ce n’est pas sillonner le pays, faire la politique pour être réélu en 2017 ou 2019 ». Dans la foulée, il a rappelé que « Macky avait promis 209 milliards à la région de Diourbel lors du conseil des ministres décentralisé mais rien de concret n’a été fait ».

Ousmane Mbow, ancien travailleur de la défunte Sonagraine, déclarera pour sa part que le chef de l’Etat doit réorganiser la filière arachidière, la pêche mais également mettre fin à la crise dans l’éducation car « la base du développement d’un pays, c’est l’éducation de ses fils ».

Pour lui, Macky Sall doit également indemniser les travailleurs des entreprises dissoutes comme la Sonagraine, de la Sodeva et ceux du chemin de fer. Pour d’autres acteurs par contre, « des efforts ont été faits dans le domaine des infrastructures routières avec la pose de la première pierre de l’autoroute Thiès Touba, dans la rigueur du travail et dans la gestion des biens publics, et surtout avec la mise en place des bourses familiales.

A l’instar de .Cheikh Talibouya Diagne, un travailleur municipal qui indique que « les trois ans de Macky Sall sont marqués par la pose de la première pierre de l’autoroute Thiès Touba, la réalisation de bassins de drainage des eaux usées, la mise en place de l’antenne de l’Anapej et les bourses familiales entre autres ».

Dans la même mouvance, Saliou Diop professeur de lettres, a estimé qu’ « il y a eu une véritable rupture entre ce que nous vivions auparavant et ce que nous vivons actuellement…Je pense bien que les gens se sont remis au travail, ils essaient de faire le maximum leurs activité mais dans la transparence. Le laxisme, nous l’avons constaté a tendance à disparaitre ».

Avancée ou non, rupture ou non, en tout cas, les populations de Diourbel attendent toujours l’enveloppe de 209 milliards que le chef de l’Etat Macky Sall leur avait promise dans le cadre du conseil des ministres décentralisé.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire