Dakar-Echo

Me Amadou Sall sur la sortie de Mr Paganon: des propos irrespectueux, graves pour Me Dioma NDIAYE

Me Amadou Sall sur la sortie de Mr Paganon: des propos irrespectueux, graves pour Me Dioma NDIAYE

Karim_et_paganonQuelques heures seulement après le passage de l’ambassadeur de la France sur la RFM où il a soutenu que c’est un non-lieu qui serait surprenant lors du verdict, tant attendu, de Karim Wade, un des avocats de ce dernier, Me Elhadji Amadou Sall, membre de la direction du Parti démocratique Sénégalais (PDS), s’est fendu d’une déclaration pour lui apporter la réplique.

«Jean Félix Paganon, ambassadeur de France au Sénégal, a tenu des propos qui, incontestablement, vont contribuer à créer durablement un sentiment antifrançais tant ils sont irresponsables et irrespectueux.

Son rang et la nature même des relations entre nos deux pays et nos deux peuples auraient du lui interdire de tenir tels propos à un moment où nombreux sont les africains qui réclament des relations plus équilibrées et moins arrogantes.

Monsieur Paganon a raté une belle occasion de se taire ! Dans notre pays, même pendant la colonisation, les sénégalais ne changeaient pas de trottoirs lorsqu’ils y rencontraient un «blanc» et ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer», mentionne Me Sall dans un document parvenu à la Rédaction de Grand’Place.

Rappelons que l’ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Félix Paganon, pense qu’ «un non-lieu (une relaxe plutôt : Ndlr) sur le procès de Karim Wade serait vraiment étonnant. Il précise que «ce n’est pas un souhait, mais plutôt un sentiment» qu’il a.

De l’avis du diplomate, il ne peut avoir de troubles ou de manifestations suite à l’emprisonnement du fils de l’ancien président de la République. «Je ne crois pas que des gens puissent soutenir Abdoulaye Wade qui manifeste son mécontentement suite à la condamnation de son fils», a-t-il soutenu.

Selon lui, la coopération judiciaire entre la France et le Sénégal a bien fonctionné sur le dossier de Wade-fils. Jean-Félix Paganon était l’invité de l’émission ‘’Grand Jury’’ de la Radio futurs médias (Rfm) de ce dimanche 8 mars.

Jean-Félix Paganon a aussi condamné les déclarations de l’ancien chef d’Etat sénégalais à l’endroit du président Macky Sall. Selon lui, ces propos de Me Abdoulaye Wade à l’endroit de son successeur, «ne correspondent pas à l’image de la vie politique et de la démocratie sénégalaise».

Il trouve «très grave» le fait que le président Wade appelle à «l’insurrection, à la subordination des forces Armées, à la désobéissance de la police».

Le diplomate français a estimé que les relations entre la France et le Sénégal sont amicales car elles sont fondées sur des sentiments naturels. Elles sont aussi profondes et historiques.

Interpellé sur le fait que le Sénégal diversifie ses partenaires en s’orientant vers la Chine et certains pays arabes, Jean-Félix Paganon a estimé que c’est une évolution mondiale inévitable.

Me Assane Dioma NDIAYE pense que cette déclaration est grave et inopportune

Me Assane Dioma NDIAYE n’a pas tardé à réagir sur sa page Facebook à la sortie de Jean Félix Paganon. Me NDIAYE pense que cette sortie est une entorse aux règles diplomatiques et singulièrement une violation de l’obligation de réserve qui s’attache à ses fonctions .  

Il continue, le principe en l’espèce est l’interdiction absolue pour l’exécutif de préjuger d’une affaire pendante devant la justice en raison de la règle sacro-sainte de la séparation des pouvoirs. Ce principe s’impose aussi bien à l’exécutif national qu’à tout exécutif étranger .

Or l’Ambassadeur est un plénipotentiaire d’un exécutif étranger. L’ambassade est une excroissance d un État étranger dans un État accréditant . Par une fiction juridique c’est un État dans un État .

On comprend dès lors l’inopportunité et la gravité d’une telle déclaration du triple point de vue de la courtoisie et des règles diplomatiques , de la souveraineté nationale et judiciaire et des traditions d’un Pays chantre des droits de l’homme et de l’achèvement de l’État de droit avec la révolution de 1789.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire