Dakar-Echo

Aliou Sall: la seule arme de l’opposition c’est la calomnie et la médisance

Aliou Sall: la seule arme de l’opposition c’est la calomnie et la médisance

La réélection du président Macky Sall est le seul combat qui vaille pour le maire de la Ville de Guédiawaye Aliou Sall

La réélection du président Macky Sall est le seul combat qui vaille pour le maire de la Ville de Guédiawaye Aliou Sall. Aussi, a-t-il décidé de mettre en veilleuse ses ambitions personnelles pour s’investir dans cette dynamique. En tout cas, ce n’est pas l’opposition dont la seule arme se résume, dit-il «à la calomnie et à la médisance» qui pourra barrer la route à son frangin de président.

La Ville de Guédiawaye a renoué avec les grandes mobilisations électorales hier à travers le rassemblement des femmes de Benno Bokk Yaakaar dirigé par la Pca de Lonase Néné Fatoumata Tall pour rendre hommage au maire de Guédiawaye et coordonnateur de l’Apr, Aliou Sall et le député-maire de Golf-Sud, Aida Sow Diawara.

Une occasion pour le frangin du chef de l’Etat de lancer l’ouverture de la campagne électorale en vue de la prochaine élection présidentielle du 24 février 2019. « Cette cérémonie Sargal est une source de motivation et marque le coup de sifflet qui démarre le match de 2019. Cette manifestation montre que vous êtes prêts. Il nous appartient à nous responsables de définir les stratégies pour gagner ce match», indique d’emblée le maire Aliou Sall avant de révéler que le mode de parrainage à Guédiawaye sera défini dès la semaine prochaine.

Poursuivant, le patron de la Caisse de dépôts et de consignations reste persuadé que le président Sall présente le meilleur profil pour rempiler à la tête du pays. « L’homme qui est en train de faire émerger le Sénégal, l’homme qui travaille beaucoup et qui parle peu, l’homme qui se distingue par ses réalisations importantes aussi bien à Dakar qu’à l’intérieur du pays pour améliorer la vie des Sénégalais, c’est cet homme qui est notre candidat et c’est cet homme que nous souhaitons réélire», ajoute Sall frère.

Le maire de Guédiawaye n’a pas manqué de mettre ses ambitions personnelles de côté. Le seul combat qui vaille, dit-il, c’est l’élection du président Macky Sall. «J’ai fait ce que j’avais à faire à la tête de la mairie de Guédiawaye. Si après la présidentielle, le président décide de me rétrograder comme président de conseil de quartier, j’accepte. Mais, je sais que la population de Guédiawaye ne sera pas d’accord», raille-il.

Gonflé à bloc par la forte mobilisation, le maire de Guédiawaye s’est aussi attaqué à l’opposition qui, à l’en croire, sera battue lors de ce rendez-vous électoral. «L’opposition Sénégalaise n’a pas de programme. Sa seule arme c’est la médisance et la calomnie. En 2014 et en 2016, ils ont accusé le chef de l’Etat de tous les pêchés d’Israël pour justifier leur débâcle.

En 2019, ils vont revenir à la charge dans leur jeu favori. Attendez vous à ce qu’ils accusent le président de la République et sa famille d’avoir fait main basse sur le pétrole et le gaz … Mais, ce sera peine perdue », sérine le maire de Guédiawaye. « Tous ceux qui passent leur temps à parler ont eu à faire leur preuve dans la gestion de nos deniers publics. Certains ont été jugés et condamnés pour des malversations financières graves. D’autres n’ont plus de crédibilité aux yeux des Sénégalais pour avoir procédé à des surfacturations dans les chantiers de Thiès en réclamant deux millions pour l’abatage d’un arbre.

Comment ces gens peuvent revenir aujourd’hui pour prétendre diriger le Sénégal», s’interroge Aliou Sall. « Les Sénégalais ne sont pas dupes. Ils savent qui est qui et qui fait quoi », martèle le maire de Guédiawaye persuadé que son frangin de chef d’Etat ne boxe pas dans la même catégorie.

De son côté, l’initiatrice de ce rassemblement Néné Fatoumata Tall a invité les femmes de la coalition présidentielle à l’unité pour réélire leur leader. Mieux, la Pca de la Lo.na.se invite les responsables à occuper le terrain pour expliquer à la population les réalisations du chef de l’Etat.

Moussa Ciss

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire