Dakar-Echo

Algérie 2-Sénégal 0: Les Lions n’ont pas rugi de plaisir

lions_senegalGrâce à deux buts de Marhez (11e) et Bentaleb (81e), l’Algérie s’est imposée face au Sénégal et rejoint les quarts de finale de la CAN 2015.

Au terme d’un match intense où elle s’est procurée les meilleures occasions, l’Algérie s’est offert le droit de disputer les quarts de finale de cette CAN 2015 après avoir disposé du Sénégal (2-0) grâce à deux buts de Marhez (11e) et Bentaleb (81e).

Les Fennecs terminent deuxièmes de cette poule de la mort et éliminent du même coup les Sénégalais qui se font doubler par le Ghana vainqueur de l’Afrique du Sud (2-1) dans l’autre match du groupe. »On avance. Mais nous ne sommes pas champions. C’est une compétition difficile avec des conditions très différentes de celles que je connais en Europe », prévient Christian Gourcuff, le coach algérien.

L’esprit de la Coupe du monde a soufflé sur Malabo et les Verts ont retrouvé des couleurs. L’Algérie a parfaitement négocié son début de match, et plus globalement sa première période avec deux occasions nettes dont une convertie par Marhez après un long coup-franc de Bougherra.

Les Fennecs, dominateurs, auraient même pu mener de deux buts à ce moment du match si Feghouli avait remporté son face à face avec Coundoul dès l’entame (2e). Sur une pelouse loin d’être parfaite, mais dans un meilleur état que celle de Mongomo où ils avaient joué leurs deux premiers matchs, les hommes de Gourcuff ont retrouvé assez de maîtrise pour mettre les Sénégalais au supplice.

Avec un Brahimi intenable en meneur de jeu, les Algériens auraient pu de nouveau faire le break sur une frappe puissante de Soudani bien boxé par le gardien des Lions de la Teranga (21e).

lions_senegal

 

Beaucoup moins à l’aise après la pause, les Fennecs ont toutefois su faire preuve de solidité et de solidarité pour endiguer les attaques sénégalaises. C’est finalement sur une frappe lointaine que Bentaleb, auteur d’un gros match, délivrait les Verts dans les dix dernières minutes.

L’Algérie qui n’est jamais meilleure que quand elle se trouve dos au mur peut maintenant attendre en toute sérénité le nom de son futur adversaire. Ce dernier sera connu aujourd’hui et comptera parmi la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Guinée et le Mali dans un groupe D très serré où les quatre équipes sont à égalité. Seule certitude, les Verts n’auront pas besoin de refaire leurs bagages puisqu’ils joueront leur quart de finale dimanche à Malabo

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire