Dakar-Echo

Alassane Ouattara échange avec ses prédécesseurs pour décrisper le climat socio-politique

Alassane Ouattara échange avec ses prédécesseurs pour décrisper le climat socio-politique

-Cette rencontre avait été évoquée durant le dialogue politique organisé en début d’année

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu, jeudi au Palais présidentiel, ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Les trois hommes ont « exprimé leur volonté de faire de cette première rencontre un levain de la décrispation du climat socio-politique », dans une déclaration finale.

« La rencontre de ce jour a été une rencontre de retrouvaille pour renouveler le contact et échanger dans la vérité leur vue sur toutes ces grandes questions.

Le président de la République et ses deux prédécesseurs ont exprimé leur volonté de faire de cette première rencontre un levain de la décrispation du climat socio-politique national en Côte d’ivoire», a indiqué une déclaration finale lue par l’ancien président Laurent Gbagbo.

« Le président de la République a salué la spontanéité de la réponse réservée à son invitation. Les présidents Henri Konan et Laurent Gbagbo pour leur part, ont exprimé leur reconnaissance au président Ouattara pour son accueil fraternel», a-t-il ajouté.

Cette rencontre avait été évoquée durant le dialogue politique organisé en début d’année. Elle doit servir à faire avancer la réconciliation après les crises de 2010-2011 puis 2020, mais également préparer les prochains scrutins de 2023 jusqu’à la présidentielle de 2025.

Pour le président Alassane Ouattara, cette rencontre « est plutôt ordinaire et qu’elle sera régulière »,

« Je disais à mes prédécesseurs que les uns et les autres considèrent que c’est une réunion extraordinaire. Mais, l’on doit considérer qu’elle est plutôt ordinaire et qu’elle sera régulière. Et chaque fois que mes prédécesseurs auront le temps de reprendre ces échanges je leur ferai appel pour recueillir leurs avis et leurs recommandations », a-t-il déclaré, à l’issue de la rencontre.

Et d’ajouter : «Je trouve que ce sera une très bonne chose pour la nation d’écouter mes prédécesseurs ; leurs connaissances du pays, leurs expériences. Evidemment aussi, le poids politique qu’ils représentent. Donc, nous aurons l’occasion de nous revoir régulièrement, en fonction de leur disponibilité. Merci à tous ».

La dernière entrevue des « trois grands », comme certains les appellent, date d’il y a plus de dix ans. C’était avant le premier tour de la présidentielle 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire