Dakar-Echo

Air Sénégal entame ses liaisons en Afrique de l’Ouest, avant Paris en 2019

Air Sénégal entame ses liaisons en Afrique de l’Ouest, avant Paris en 2019

La compagnie Air Sénégal SA, lancée en mai, a entamé vendredi matin ses liaisons internationales par un vol pour Abidjan, la capitale économique ivoirienne, avant de desservir Paris à partir de février 2019.

Le vol, assuré par un Airbus A319 appartenant au loueur d’avion Avolon (du conglomérat chinois HNA), a précisé la compagnie dans un communiqué jeudi soir, « reliera quotidiennement la capitale sénégalaise à Abidjan et Cotonou » (Bénin).

« Durant cette même période, Air Sénégal développera son réseau ATR en proposant des vols à destination de Bissau et Banjul », selon le texte. A partir de la fin du mois, la location d’un second A319 permettra « d’effectuer davantage de liaisons avec l’ouverture progressive des dessertes Praia, Conakry Bamako et Ouagadougou », ajoute la compagnie.

« Par ailleurs, Air Sénégal a le plaisir d’annoncer l’ouverture de ses ventes sur la ligne Paris-Dakar à partir de février 2019 », selon le texte.

Cette liaison sera assurée par un A330-900 Neo, avion de dernière génération du groupe Airbus, un des deux appareils de ce type dont la commande a été signée lors de la visite du président français Emmanuel Macron à Dakar, rappelle l’entreprise.

Air Sénégal SA, entièrement détenue par l’Etat, a débuté ses vols en mai et dessert Ziguinchor, la principale ville de la région touristique de Casamance (sud). La société a été créée après la faillite en avril 2016 de Sénégal Airlines, qui avait elle-même remplacé en 2009 Air Sénégal International, propriété des Etats sénégalais et marocain.

« La plupart des compagnies africaines se sont plantées parce qu’elles ont loué leurs avions en contractant des dettes et se sont concentrées sur les vols domestiques », a déclaré à l’AFP le directeur général de l’entreprise, Philippe Bohn, en marge de la cérémonie de lancement des premiers vols internationaux jeudi soir.

« Nous sommes une compagnie internationale qui fait aussi des vols domestiques. On a investi dans des avions, qui ont un excellent retour sur investissement sur 30 ans », a-t-il ajouté.

Le lancement de cette compagnie est un des trois volets d’un plan visant à faire du Sénégal un « hub » aérien régional, avec l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), inauguré en décembre 2017 à 40 km à l’est de Dakar, et la réhabilitation des aéroports de province.

Articles similaires

Laisser un commentaire