Dakar-Echo

Aguène et Diambogne doivent être dédiés à une liaison directe entre Dakar-Ziguinchor

aguene_diamboneLe président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Ziguinchor, Pascal Ehemba, a exprimé le souhait de voir les navires Aguène et Diambogne, assurer une liaison directe entre Dakar et Ziguinchor, expliquant que la plupart des voyageurs potentiels sont basés dans la capitale, compte non tenu du temps que le fait de passer par Foundiougne devrait coûter du temps.

‘’Il faudrait mieux que les bateaux Aguène et Diambogne partent directement de Dakar pour mieux rentabiliser la liaison maritime. La population économique réside à Dakar’’, a-t-il plaidé dans un entretien accordé à l’APS.

‘’La plus grande population économique réside à Dakar. Prendre un véhicule jusqu’à Foundiougne pour embarquer ensuite sur un bateau pour venir à Ziguinchor, nécessite beaucoup de temps’’, a-t-il expliqué.

Pascal Ehemba s’est interrogé sur l’état d’avancement des travaux du ponton du port de Dakhonga, rappelant que la construction d’une infrastructure portuaire demande beaucoup d’investissements.

‘’Si vous prenez un véhicule à Dakar jusqu’à Foundiougne pour ensuite prendre le bateau, c’est un trafic extraordinaire. Mais, c’est utile parce qu’il faut développer le pays’’, a-t-il fait observer.

Mais la construction du port de Dakhonga, dans la région de Fatick (ouest), « ne change en rien » au fait que les deux nouveaux navires vont partir de Ziguinchor pour rallier la capitale sénégalaise, a déclaré récemment Oumar Guèye.

Dans un entretien accordé à l’APS et au quotidien Le Soleil, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guéye, a indiqué que le plan d’exploitation des deux nouveaux navires « Aguène » et « Diambogne », va favoriser la liaison directe entre Dakar et Ziguinchor.

« Il y a une combinaison » avec le Consortium sénégalais des activités maritimes (COSAMA), chargé de l’exploitation de la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, « pour que l’offre de transport de personnes et de marchandises puisse s’opérer dans les meilleurs conditions pour les populations », a-t-il relevé.

« Le Port de Dakhonga occupe une position stratégique dans le désenclavement de certaines parties du pays. A partir de Dakhonga, on peut aller vers d’autres zones du Sénégal comme Tambacounda », a fait savoir Oumar Guéye.

« Les deux bateaux Aguène et Diambogne ont une capacité de fret très élevée. Cela permettra à partir de Dakhonga d’alimenter toute la zone sud-est du pays. C’est assez important du point de vue stratégique d’avoir un port là-bas », a-t-il insisté.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire