Dakar-Echo

Affaire Arcelor Mittal et Petro Tim: le M23 rejoint l’Ass dans l’opération Nay Leer

aliou_sallL’Alliance «Sauvons le Sénégal» (Ass) et le Mouvement du 23 juin (M23) s’allient pour exiger du président de la République, Macky Sall, toute la lumière sur les concessions

minières, Arcelor/ Mittal et Petro Tim. D’où toute la pertinence de l’opération «nay leer» qui commence à compter des «Oui» dans sa pétition, surtout du côté de la diaspora sénégalaise.

La lutte s’intensifie et dépasse les frontières sénégalaises. C’est dire que les affaires Arcelor/Mittal et Petro Tim ne sont plus l’exclusivité des politiciens. La société civile s’est lancée dans la lutte pour amener le président Macky Sall et son régime à répondre aux questions posées par Abdoulaye Wade.

Après les positions affichées des uns et des autres, l’heure est au jeu d’alliance. Ainsi, le M23 a rejoint l’Alliance «Sauvons le Sénégal» (Ass) dans sa stratégie pour démarrer son opération «nay leer».

D’après les responsables des deux structures, la pétition, déjà lancée, a comptabilisé un nombre important de signatures. «Au niveau de la diaspora, nous avons déjà enregistré des réactions dans les différentes cellules mises en place par nos compatriotes.

Il en est à Dakar et à l’intérieur du pays», révèle Babacar Mbaye Ngaraf, un des dirigeants de l’alliance «Sauvons le Sénégal». Et d’indiquer que «le M23 a répondu présent à l’appel de l’alliance pour mener ensemble la lutte afin que toute la lumière soit faite sur ces affaires Arcelor/Mittal et Petro Tim».

Aussi, Ngaraf et ses camarades se réjouissent-ils de constater que le même combat soit porté, avec les mêmes armes, par le M23.

L’opération «nay leer», composée de plusieurs étapes, a été lancée, l’initiative de l’alliance «Sauvons le Sénégal». L’acte 1 a consisté à lancer la pétition dont l’objectif est de recueillir un millions de signatures.

La rencontre avec la société civile sénégalaise notamment du Consortium des Ong d’appui au développement (Congad), du Forum civil, du M23 patriotique, de Leeral askan wi, est la deuxième phase de «nay leer».

Les familles religieuses ne seront pas exclues, selon toujours les initiateurs de l’opération. Dans la stratégie de lutte de l’alliance «Sauvons le Sénégal», il est, également, prévu un sit-in devant les grandes représentations diplomatiques du pays (France, Etats-Unis, etc) pour «obliger Macky Sall à se prononcer sur les affaires Arcelor/Mittal et Pétro Tim».

A rappeler qu’il est question, dans ces deux affaires, au coeur de l’actualité depuis le meeting du Front patriotique pour la défense de la République (FPR) du 21 novembre à la place de l’Obélisque, de concessions minières contentieuses soulevées par l’ex président de la République, Abdoulaye Wade qui a demandé à son successeur d’édifier des Sénégalais sur les 30% d’actions de son frère, Aliou Sall dans l’affaire Petro Tim et la répartition des 75 milliards de francs Cfa d’Arcelor/Mittal.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire