Dakar-Echo

A Dakar, des dirigeants africains s’engagent à mettre en oeuvre urgemment des projets de l’IDA-20

A Dakar, des dirigeants africains s’engagent à mettre en oeuvre urgemment des projets de l’IDA-20

Des dirigeants africains, réunis à Dakar aux côtés du président Macky Sall, se sont engagés jeudi à définir et rendre opérationnels, de façon urgente et optimale, les projets à mettre en œuvre dans le cadre du programme de l’Association internationale de développement (IDA-20).

Ils en ont pris l’engagement dans une déclaration dite Appel à l’action de Dakar, qui a sanctionné une réunion de haut niveau avec des dirigeants africains afin de mobiliser les pays d’Afrique en vue de la mise en œuvre de l’IDA-20.

Le sommet a vu la présence des présidents du Nigéria (Muhammadu Buhari), de la Guinée Bissau (Maro Sissoco Embaló), du Libéria (George Weah), de Sierra Leone (Julius Maada Bio), du Congo (Denis Sassou Nguesso).

Des vice-présidents, ministres et ambassadeurs sont également venus représenter leur pays à ce sommet organisé par la Banque mondiale.

Lors de la dernière réunion de reconstitution de l’IDA20, organisée virtuellement par le Japon du 14 au 15 décembre 2021, une coalition mondiale de partenaires de développement avait ‘’convenu d’un ensemble de financements historique de 93 milliards de dollars pour aider les pays à faible revenu à répondre à la crise du COVID-19 et à construire un avenir plus vert, plus résilient et inclus’’.

Les dirigeants africains réunis à Dakar dans le sillage d’un sommet similaire organisé en juillet 2021 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, s’en sont réjouis par la voix du ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo.

‘’Dans ce contexte critique pour l’Afrique, nous nous félicitons du succès de la reconstitution record des ressources de l’IDA, pour un montant total de quatre-vingt-treize (93) milliards de dollars US’’, a lancé M. Diallo en lisant l’Appel de Dakar.

‘’Cet appel à l’action exprime notre engagement en faveur d’une relance forte et d’une transformation durable et inclusive de nos économies, en partenariat avec l’IDA’’, a souligné le ministre.

Il a indiqué que les dirigeants du continent ayant pris part à ce sommet se sont engagés aussi à accélérer la transformation économique de l’Afrique pour atténuer les chocs futurs.

Ils ont également pris l’engagement de réussir le défi de la reprise post-Covid 19 et de modifier leur trajectoire de développement.

‘’Nous réaffirmons que ces actions sont des pré-requis indispensables au développement de nos économies’’, a-t-il ajouté.

L’Afrique est la région qui compte le plus de pays (39 sur 74) bénéficiaires de l’IDA-20, dont le thème est « Mieux reconstruire après la crise : pour un avenir vert, résilient et inclusif ».

Le cycle de l’IDA-20 couvre la période allant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2025.

L’Association internationale de développement (IDA) est l’un des principaux bailleurs de fonds pour la lutte contre l’extrême pauvreté dans les pays les plus pauvres de la planète.

Depuis sa création en 1960, l’IDA a fourni près de 458 milliards de dollars pour financer des investissements dans 114 pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire