Dakar-Echo

5 Sénégalais tombent pour trafic de drogue en Italie

5 Sénégalais tombent pour trafic de drogue en Italie

Encore un Sénégalais qui a maille à partir avec la justice à l’étranger. Reconnu comme vendeur de drogue, une compatriote, installé en Italie depuis quelques années, écoulait sa marchandises devant un parc de jeu.

Il sera finalement arrêté par les forces de l’ordre de Torino, après plusieurs dénonciations de parents d’enfants. A Brescia, la police vient de faire une brillante opération. En fait, les policiers ont arrêté quatre personnes, dont une femme, tous de nationalité sénégalaise, pour trafic de drogue.

Il aurait pu continuer à vendre tranquillement sa marchandise encore longtemps, n’eussent été les nombreuses plaintes de parents auprès des autorités judiciaires.

En effet, plusieurs familles se plaignent, depuis plusieurs semaines, de la présence de personnes « suspectes » et pas très recommandables dans la région. Aussitôt alertés, les chargés de la sécurité ont renforcé le personnel. Des contrôles plus massifs et une présence plus-active des forces de l’ordre ont été exigés.

Apres la première plainte, les efforts ont pu porter leurs fruits, puisque les policiers ont trouvé le dealer étranger, un habitué du parc de la ville, en possession de dix doses de cocaïne prêtes à être vendues

« Cette arrestation d’un Sénégalais est la deuxième à avoir eu lieu à Turin en une semaine, car en plus des contrôles sur le territoire de la police, même des citoyens honnêtes collaborent et rétablissent l’ordre et la légalité dans la capitale piémontaise », révèle la presse italienne.

C’est un important réseau que la police locale de Brescia vient de démanteler. En effet, révèle la police italienne, « c’est après plusieurs dénonciations anonymes et des enquêtes que le groupe a finalement été arrêté ». Il s’agit de quatre trafiquants de drogue, trois hommes et une femme, originaires du Sénégal, trouvés avec un demi-kilo de cocaïne.

Les quatre, dont les trois sont irréguliers en Italie, vivaient dans une chambre du centre de San Francesco à Brescia, un dortoir privé où ils stockaient leurs marchandises, à l’insu des responsables du centre.

Le moyen de transport utilisé n’est autre que la voiture d’une autre trafiquant de drogue de Brescia, qui vivait dans le même bâtiment et qui est décédé il y a dix jours, d’une crise cardiaque. Ils ont tous été arrêtés pour trafic de drogue.

Les Echos

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire