Dakar-Echo

36 dossiers de corruption instruits en 2016 par l’OFNAC dans son dernier rapport

36 dossiers de corruption instruits en 2016 par l’OFNAC dans son dernier rapport

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) au Sénégal affirme, dans son rapport de 2016, avoir instruit 36 dossiers portant sur des faits supposés de corruption et reçu des plaintes et dénonciations dont 80% concernent l’administration publique.

Parmi ces 36 dossiers, 25 sont ouverts en cours d’année, 11 autres en 2015 et les 10 ont été finalisés dont quatre transmis à l’autorité judiciaire, renseigne l’OFNAC dont les grandes lignes du rapport figurent ce mercredi dans les colonnes du quotidien national Le Soleil.

Ainsi, le rapport fait état d’une « persistance des faits supposés de corruption avec l’administration publique qui ravit la palme au secteur privé », qui concentre, lui, 20%.

Concernant la répartition des dossiers par domaine d’activités, l’essentiel des plaintes et dénonciations concerne « le foncier, les régies financières, les transports terrestres (62%) », ainsi que « la santé, l’éducation, l’hydraulique (22%) ». Les secteurs de la pêche, de l’agriculture, de la justice et de l’habitat suivent avec « 16% ».

Quatre dossiers ont été transmis à l’autorité judiciaire, auprès notamment de la Magistrature et la Division régionale des transports terrestres de Dakar, « dont certains agents sont indexés dans des pratiques frauduleuses », note le rapport.

Il ajoute que des dossiers sont « en instance ou en cours d’instruction ». Ils sont relatifs à l’affaire de la société Vivo Energy Sénégal Holding Limited et Shell Sénégal « pour faits présumés de transfert financier illicite, fraude fiscale et blanchiment de capitaux d’une valeur de 40 milliards au détriment du peuple sénégalais ».

Le rapport 2016 de l’OFNAC

Oumar Dembélé 

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire