Dakar-Echo

23 juin au Sénégal: 64 nouveaux cas, 93 personnes guéries, 23 cas graves, 3 décès, pour 6034 cas au total

23 juin au Sénégal: 64 nouveaux cas, 93 personnes guéries, 23 cas graves, 3 décès, pour 6034 cas au total

Le Dr Aloyse Waly Diouf, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, a annoncé ce mardi 23 juin 2020, 03 nouveaux décès survenus la veille et 64 nouveaux cas de Covid-19 provenant des 1045 tests effectués.

51 des nouveaux cas de coronavirus concernent des personnes contacts suivies par les services de santé dont aucun cas importé,  et 13 cas issus de la transmission communautaire répartis comme suit : Keur Massar 2 cas, Pikine 1 cas, Mbao 2 cas, Scat Urbam 2 cas, Grand Yoff 1 cas, Maristes 1 cas, Mamelles 1 cas, Liberté 4 1 cas, Yoff 1 cas, Touba 1 cas.

Le rapport du nombre de nouvelles contaminations sur le nombre de tests effectués donne un taux de positivité de 6,1 %.

Aloyse Waly Diouf a également annoncé les décès survenus le lundi 22 juin de 3 patients qui se faisaient soigner de la Covid-19, ce qui porte à 89 le nombre de décès liés au Covid-19 au Sénégal.

Le Dr Aloyse Diouf a également annoncé la guérison de 93 patients. En tout, 4046 patients ont recouvré la santé, et 23 autres, dont l’état est jugé ‘’grave’’, sont dans les services de réanimation des centres de traitement du Covid-19.

L’état des autres patients est ‘’stable’’. M. Diouf a exhorté les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective de la Covid-19.

A ce jour, donc, le Sénégal compte 6034 cas positifs dont 4046 guéris, 89 décès et 1898 encore sous traitement.

Le président sénégalais Macky Sall a lancé à ses compatriotes un appel à « la vigilance » et à « l’observance des mesures de prévention » pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, après que le pays a franchi la barre des 3.000 cas confirmés de COVID-19.

Bien que le gouvernement ait décidé d’assouplir davantage les mesures restrictives, le Sénégal est toujours en état d’urgence jusqu’au 30 juin avec un couvre-feu imposé dorénavant de 23H00 à 5H00, et tous les vols internationaux de passagers sont suspendus jusqu’au 30 juin. Les restrictions dans les déplacements inter-régions sont levées, les réunions publiques permises, les gares routières rouvertes.

Comme dans d’autres pays en Afrique de l’Ouest, le port du masque est également obligatoire dans tous les lieux publics.

L’Afrique de l’Ouest demeure la région d’Afrique subsaharienne la plus touchée par le COVID-19 avec plus de 40.000 cas recensés depuis le 27 février, date à laquelle le Nigeria a signalé son premier cas confirmé, et plus de 15.000 patients sont guéris dans la région.

Pour suivre l’évolution de la pandémie: https://ncov2019.live/data

Articles similaires

Laisser un commentaire