Dakar-Echo

15 braqueurs arrêtés sur l’autoroute à péage de Dakar

15 braqueurs arrêtés sur l’autoroute à péage de Dakar

Le service de la Sûreté urbaine de la police sénégalaise a annoncé, jeudi soir à Dakar, avoir arrêté un groupe de quinze malfaiteurs, dont des agresseurs qui avaient l’habitude de commettre d’une manière rocambolesque leurs forfaits sur les autoroutes de la capitale.

Tous des hommes, ces malfaiteurs sont âgés entre « 23 et 35 ans » et certains d’entre eux, hormis les Sénégalais, sont originaires de la « Guinée Conakry et de la Guinée Bissau », a renseigné le chef de la Sûreté urbaine, le commissaire Elhadji Cheikh Dramé, animant un point de presse au commissariat central de Dakar.

Assis face au butin saisi par ses hommes, composé de machettes, de coupe-coupes et d’une « vingtaine de kilos » de chanvres indiens emballés, le responsable policier explique que cette « bande » agissait dans le secteur de Yarakh (banlieue) et faisait « parfois des incursions vers la Corniche-ouest », même si elle était présente « partout dans Dakar ».

En effet dans « la nuit du dimanche au lundi, on a été informés qu’un groupe venait d’agresser des gens sur l’autoroute. Ils (agresseurs) avaient érigé des barricades en mettant de grosses pierres. Ils causaient (ainsi) des accidents, en profitant de l’occasion, pour s’attaquer aux passagers, chauffeurs, entre autres », a déclaré le commissaire Dramé, notant que ce sont « quatre personnes » qui ont d’abord été arrêtées et qui « n’ont pas hésité à dénoncer le chef de la bande qui a été aussi interpellé le lendemain ».

« La poursuite des opérations nous a permis de maitriser la bande qui était composée de 15 personnes », a affirmé Elhadji Cheikh Dramé, remerciant de passage les populations pour leur « collaboration » et pour la « confiance » qu’elles placent en leur police.

Par ailleurs, il a indiqué que la Sûreté urbaine est un service policier qui « travaille 24 heures sur 24 », cela grâce à un « important réseau de renseignement » et à des « moyens matériels et humains mis en œuvre » par les autorités pour lui permettre de réussir la mission de sécurité qui lui est dévolue.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

1 Commentaire

  1. lelynx2005@yahoo.fr'
    Diop
    12 octobre 2018 à 13 h 17 min

    Félicitations et bonne continuation. Ce qu’il vous faut c’est des moyens et une bonne motivation. Car un pays a besoin de Sécurité, de Santé, d’Education. Dans certains pays, ce sont les contreventions qui payent certains policiers.

Laisser un commentaire