Dakar-Echo

14e journée Italie: Un moindre mal pour la Roma, la Juve accrochée

maillot-as-roma-2013Menée 2-0 après 18 minutes de jeu et réduite à 10 en début de deuxième période, la Roma a tout de même réussi à arracher le nul face à Sassuolo (2-2). Les hommes de Rudi Garcia sont donc à 3 points de la Juve, accrochée sur le terrain de la Fiorentina vendredi (0-0).

L’AS Roma a du caractère. Une semaine après sa course poursuite contre l’Inter Milan (4-2), la Louve a trouvé les ressources nécessaires pour remonter deux buts à dix contre onze face à Sassuolo (2-2), samedi après-midi. Alors qu’ils semblaient traîner comme un boulet les deux buts inscrits coup sur coup par Zaza au quart de jeu (15e, 18e), les joueurs de Rudi Garcia ont profité d’un doublé de Ljajic (78e s.p., 90e) pour limiter la casse.

A la reprise, les Giallorossi semblaient pourtant mal embarqués. Outre l’erreur de De Sanctis et le marquage élastique de la charnière Yanga-Mbiwa – Manolas sur les deux buts inscrits par Sassuolo, ils ont dû composer avec l’expulsion de De Rossi suite à deux interventions grossières (34e, 50e).

Fébriles derrière, pas en réussite devant à l’image d’une frappe d’Holebas sur la barre transversale de Consigli (29e), ils ont finalement profité d’une main de Vrsaljko pour se remettre dans le sens de la marche.

Ljajic a transformé le penalty. Au terme d’un dernier quart d’heure à sens unique, l’international serbe a bénéficié, sur le gong, d’un service de Florenzi (en position de hors-jeu ?) pour libérer le Stade olympique de Rome.

Et préserver du même coup l’invincibilité de la Louve à domicile en Serie A. Si elle revient de loin, la Roma pourra tout de même regretter de pas avoir su profiter du nul concédé la veille par la Juventus face à la Fiorentina. L’écart entre les deux équipes est maintenu à trois unités.

La Juve lâche du lest à Florence
La Juve, qui restait sur six victoires consécutives toutes compétitions confondues, a été tenue en échec sur la pelouse de la Fiorentina (0-0) ce vendredi. Les Turinois pourraient voir l’AS Roma, qui affronte Sassuolo samedi, revenir à un point d’eux.

Parfois, la machine à gagner s’enraye. Rien de grave, mais la Juve a semble-t-il quelques difficultés cette semaine à surfer sur son impressionnante vague de succès (six de suite).

Dimanche dernier déjà, lors du derby, les Turinois s’en étaient remis à une frappe de Pirlo au bout du temps additionnel pour battre in-extremis le Torino (2-1). Ce vendredi, en match avancé de la 14 journée de Serie A, les hommes de Massimiliano Allegri ne sont pas parvenus à trouver la faille dans le système de la Fiorentina (0-0).

juve1Avec le jeune français Kingsley Coman aux côtés de Fernando Llorente à la pointe de leur attaque (Tevez s’installant sur le banc), ils ont globalement maîtrisé le premier acte.

Mais ils n’ont pas concrétisé l’une de leurs rares occasions, comme cette tête de Llorente repoussée sur sa ligne par Mario Gomez (15e). Neto s’est, lui, interposé sur un centre dangereux de Patrice Evra (52e).

La Viola ne s’est pour autant pas laissée faire, surtout en seconde période. D’une frappe de vingt mètres, le Colombien Cuadrado aurait même pu offrir trois points à son club sans une parade de Buffon (68e). L’équipe dirigée par Vincenzo Montella reste bloquée à la huitième place du classement.

La Juve conserve, elle, la tête du Championnat, mais l’AS Roma pourrait revenir à seulement un point en cas de succès à domicile contre Sassuolo samedi (18h00).

Rédaction

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire