Dakar-Echo

0-0 contre Montpellier: le PSG n’avance plus

montpellier-et-psg-se-quittent-sur-un-nul_112054Ce PSG est «fatigué»Sans jus face à Montpellier (0-0), samedi en Championnat, les Parisiens ont reconnu leurs carences du moment et les ont notamment expliquées par leur fatigue. Mais la trêve hivernale règlera-t-elle tous leurs problèmes ?

Deux défaites, une victoire et un nul. Les Parisiens ont terminé leur année 2014 par un bilan médiocre, ponctué de prestations poussives. A l’issue du nul concédé samedi au Parc des Princes contre Montpellier (0-0), les joueurs du PSG ont admis leurs difficultés du moment.

«On joue comme une équipe, mais il nous manque un peu de quelque chose», a admis le capitaine Thiago Silva. Pour expliquer le manque de rythme parisien, Laurent Blanc, comme Lucas Moura, ont, eux, pointé le manque d’agressivité et de motivation de l’équipe.

«Nous sommes fatigués, la trêve va nous permettre de récupérer et de bien nous préparer»Des carences qui pourraient être liées à l’état d’usure physique et mental de joueurs beaucoup sollicités en 2014. «Nous sommes fatigués, la trêve va nous permettre de récupérer et de bien nous préparer, a expliqué Edinson Cavani, qui n’a pas été à son avantage face aux Héraultais.

Est-ce que le problème du PSG est physique ? Nous jouons dans un Championnat difficile, et nous enchaînons les matches. C’est sûr que disputer trois ou quatre compétitions en même temps, c’est un peu compliqué.

Mais nous continuerons de faire de notre mieux jusqu’au dernier match de la saison», a ajouté l’Uruguayen. Lucas voit également la trêve comme une opportunité de se ressourcer, puis de se relancer. «Elle tombe bien pour nous, je pense. Elle va nous permettre de voir notre famille, nos amis, cela va faire du bien au moral.»

S’ils se remettent en questions, les Parisiens gardent toutefois de la distance vis-à-vis de leurs derniers résultats. «Nous n’avons pas peur à l’idée de ne pas remporter le Championnat. Ceci dit, il faut être réaliste : nous devons nous améliorer pour garder notre titre», a assuré Gregory van der Wiel.

«Nous pensons avant tout à l’objectif final. Nous sommes à la moitié du Championnat, il est loin d’être terminé», a conclu Cavani.

Cavani et les sifflets du Parc

Sifflé lors de son remplacement contre Montpellier peu après l’heure de jeu, Edinson Cavani a évoqué cette réaction du public parisien. «Sincèrement, je ne sais pas comment les prendre, c’est difficile pour un joueur d’entendre ça.

Je dois travailler et donner le meilleur de moi-même. Mais je ne me sens pas dans une période difficile.»

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire